Accueil » Osman Jérôme – Un blog, une histoire

Osman Jérôme
Crédit photo : Osman Jérôme

Osman Jérôme – Un blog, une histoire

Dans cet article, j’ai le plaisir d’accueillir Osman Jérôme du blog Le Regard d’Osman. En fait, je lis régulièrement ses textes. Il y offre un regard objectif à travers son blog. J’ai décidé de lui poser quelques questions parce qu’il me semble sincère avec son audience. Il s’ouvre aux lecteurs (surtout dans ses commentaires).

Lorsque je lui ai demandé s’il était intéressé à répondre à mes questions, je lui ai dit que je lui enverrai une première série de questions, puis que je rebondirais sur ses réponses pour créer les questions suivantes.

Garens Jean-Louis : Salut, Osman, comment vas-tu ?

Osman Jérôme : Salut Garens, je vais bien.

GJL : Si tu devais te décrire en 1 mot, ce serait ?

OJ : Optimiste.

GLJ : Depuis combien de temps t’intéresses-tu au monde du blogging ?

OJ : De manière concrète, cela fait déjà sept ans depuis que je me suis lancé au blogging.

GJL : Avant d’aller plus loin, peux-tu expliquer aux lecteurs de mon blog ton parcours ?

OJ : C’est un exercice un peu difficile pour moi. D’ailleurs, je n’ai pas vraiment grand-chose à dire de mon parcours ; sinon j’ai un diplôme en communication sociale, une licence en psychologie. Très tôt, j’ai été attiré par la poésie. En 2004, j’ai publié mon petit premier recueil de poèmes, paru sous la couverture de « Cris de mon âme ». Parallèlement à cet amour pour la poésie, la passion de la radiodiffusion m’a gagné. Ainsi, tantôt comme animateur, présentateur ou rédacteur, pendant quelques années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti et en République dominicaine.

Pour ce qui est du blogging, je me rappelle avoir vaguement commencé en 2009 sur Overblog. Mais, ce n’est qu’en 2011 que je me suis réellement intéressé à la chose, notamment sur l’Atelier des médias de Radio France Internationale (RFI). Deux mois après, je rejoins Mondoblog, une plateforme de blogueurs francophones.

GJL : Quels sont les sujets que tu abordes en général ?

OJ : Pour l’instant, je n’ai pas des thématiques privilégiées, mais je ne sais pas à l’avenir. Je blogue au gré de mon inspiration. Politique, social, culture, football, amour, voyage, photographie, tout est sujet à des billets de blog. Il suffit d’avoir été inspiré.

L’expérience Mondoblog d’Osman Jérôme

GJL : Certainement, tu as participé à la formation de Mondoblog ? Peux-tu nous parler un peu de cette expérience enrichissante ?

OJ : C’était en mai 2014, je faisais partie d’une soixantaine de blogueurs francophones, réunis à Abidjan (Côte d’Ivoire), pour la formation annuelle de Mondoblog autour du thème : « Initiation au journalisme et aux outils numériques ». Durant une dizaine de jours, les invités ont été formés au data journalisme, à la vérification de l’information en ligne, la sécurité numérique, initiés au code HTML, entre autres. Les ateliers de travail et de formation, les rencontres, la chaleur humaine, ce fut une belle expérience.

Osman Jérôme
Compte Facebook du blogueur

GJ : Qu’est-ce-que cela a changé concrètement dans ta manière d’exercer le blogging ?

OJ : La gestion physique du blog, l’amélioration de la qualité des contenus, l’interaction avec les visiteurs, après cette formation, je peux dire avoir gagné en maturité dans ma façon de faire du blogging.

GJL : As-tu une anecdote à partager sur toi ou ton blog ?

OJ : Difficile de sélectionner une anecdote en particulier. Car il y a tellement d’expériences intéressantes relatives à mon blog. Surtout des rencontres formidables que j’ai faites grâce à cet espace.

Entre engagement et détermination

GJL : actuellement, tu es membre du Réseau des blogueurs d’Haïti. Peux-tu nous parler du travail que réalise le réseau ?

OJ : Le Réseau des Blogueurs d’Haïti est une structure dont la principale mission est de promouvoir une blogosphère haïtienne active et responsable. Pour atteindre ce but, le RBH offre des séminaires de formation, des conférences, des rencontres d’échange, et notamment des accompagnements techniques à tous ceux qui souhaitent se lancer dans le blogging.

GJL : Quand comptez-vous régulièrement créer des formations sur le blogging ou un concours pour récompenser les meilleurs blogueurs ?

OJ : Le premier comité administratif du RBH est en fin de mandat. Il y a maintenant un processus électoral qui est en branle pour élire de nouveaux responsables à la tête du réseau. Donc, pour l’instant, je ne peux pas trop anticiper sur les approches et calendriers du prochain comité.

GJL : Comment vois-tu l’évolution du blogging en Haïti dans l’avenir ?

OJ : Contrairement aux années antérieures, je constate aujourd’hui un engouement de plus en plus grandissant chez beaucoup de jeunes haïtiens à se lancer dans le blogging. Grâce à cet espace de liberté d’expression qu’offre le blog, on sent une envie de la part des gens de dénoncer ou de parler des sujets qui ne sont pas souvent traités dans les médias traditionnels. Si, dans certains cas, la qualité des contenus reste à désirer, parallèlement, nous avons aujourd’hui des blogueuses et blogueurs haïtiens qui se passent de présentation. Je crois qu’il y a un avenir pour la blogosphère haïtienne.

GJL : Pour finir, quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui veut commencer un blog ?

OJ : On ne se lance pas tous au blogging pour les mêmes raisons. Mais, un fait est certain, pour moi, créer un blog signifie automatiquement avoir quelque chose à partager (réflexions, opinions, commentaires, etc.). Donc, la première chose est de ne pas créer un blog juste parce que c’est à la mode. Il faut penser au contenu pour alimenter cet espace. Ensuite, bloguer de manière responsable ; en d’autres mots, évitez de tomber dans la diffamation. Durant la formation à Abidjan, on nous a appris que, dans l’exercice du travail, le blogueur et le journaliste (professionnel) ont les mêmes responsabilités juridiques.

GJL : Merci Osman

OJ : C’est à moi de te remercier Garens. Bon travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *