Accueil » 5 leçons de vie que j’ai apprises à mes dépends

Vie
📷 Alexandra Koch via Pixabay

5 leçons de vie que j’ai apprises à mes dépends

« La mort n’est pas plus proche du vieillard que du nouveau-né, la vie non plus ». Khalil Gibran

J’ai souvent dit que je n’ai pas peur de mourir mais j’ai peur de souffrir. Bizarrement, je sens chaque jour l’obsession de la mort me hanter. C’est en fait lier au fait qu’Haïti est devenu un pays à risques sismiques. Chaque matin, au réveil, je suis reconnaissant pour cette nouvelle journée. Quand je partirai, certains se souviendront de mes qualités personnelles, d’autres de mon potentiel fabuleux. Ce billet devra servir à partager les leçons que j’ai apprises de la vie.

« Sois ferme sans méchanceté, et sois doux sans faiblesse ».

Voilà la première leçon que j’ai apprises de mes expériences relationnelles. Ceux qui me rencontreront pour la première fois se diront : « C’est donc lui qui a une aussi grande gueule ». En fait, je suis quelqu’un de calme, renfermé voire doux. Pour certains, je pourrais même donner l’impression d’être une proie facile. Halte là ! Mon attitude dépend de qui vous êtes.

Dernièrement, j’ai lu un post de  Afi Affoya expliquant comment des « bonjours tout sourires » lui a fait recevoir une réprimande par le vigile dans le magasin où elle fait ses courses. Le monsieur s’est permis un jour de s’approcher au moment où elle devait régler ses achats à la caisse et lui dit d’attacher ses cheveux afros avant de revenir la prochaine fois parce que ce style ferait selon lui fuir « leur clientèle ». J’ai vraiment ri en m’imagineant dans une telle situation. Elle était tellement ébahie qu’elle n’a pas pu riposter (c’est elle qui l’a cherché avec ses bonjours).

Leçon de morale: les familiarités à outrance dans [certains] pays, il faut savoir les éviter.

Personnellement, j’ai toujours traité les gens avec limite pour éviter de m’embrouiller avec eux. J’aime les observer en dressant leur profil psychologique. Ainsi, je sais avec quelle mesure traiter chacun.

Mes amis, je les compte

social-media-relationship-connected-vie
CC geralt / Pixabay
CC0 Creative Commons

En dehors de ma vie derrière la toile, je choisis avec soin ceux que je permets d’entrer en mon sein.

« Les personnes franches n’ont pas beaucoup d’amis. Les hypocrites par contre en ont des tonnes. »

Dans mon entourage, je vois des gens saluer les autres avec le plus grand sourire et avoir quelque chose à dire dans leur dos. Moi, je ne joue pas à ces jeux-là. Il m’est impossible de jouer les flatteurs, les lèche-bottes. Chacun choisit sa manière d’être. Je ne juge pas les gens. Libre à moi de choisir mes pairs.

Ma vie, mes rencontres

« Je ne regrette rien, mais j’aurais aimé prendre de meilleures décisions à certains moments de ma vie ».

Avec l’âge, j’ai acquis de la maturité. C’est fou comme le garçon irréfléchi et impulsif que j’étais à changer pour devenir un homme fougueux et pragmatique.

Maintenant, mon lectorat connaît mon statut de célibataire qui s’assume. Au fait, je suis venu, j’ai vécu, j’ai aimé. En effet, si je suis encore en solitaire, c’est parce qu’à un moment de la durée, je n’ai pas su faire les bons choix.

coeur-leçon-de-vie
Crédit photo : geralt via Pixabay

« N’ignore jamais quelqu’un qui tient à toi, car un jour tu réaliseras que tu as perdu un diamant lorsque tu étais occupé à ramasser des pierres ».

Chéris tes êtres chers avant qu’ils partent

« L’amour d’un père est plus haut que la montagne. L’amour d’une mère plus profond que l’océan. »

Cela fait déjà trois mois depuis que le daron est parti. Parfois, il m’arrive d’entendre une voix d’homme et de penser à lui. J’ai dû me convaincre qu’il ne sera plus là. Je dois avouer que ça n’a pas toujours été facile entre nous. Je dois me retenir pour ne pas laisser échapper quelques larmes. Chez nous, on ne dit pas « Je t’aime ». Les efforts consentis par les parents devraient tout dire. Mais, franchement, j’aimerais le dire pour une et dernière fois si je pouvais revenir en arrière.

vie
CC ljcor / Pixabay CC0 Creative Commons

Être meilleur aujourd’hui qu’hier

« Viveri veniversum vivus vici» (par le pouvoir de la vérité, j’ai de mon vivant conquis l’univers).

En effet, voilà la mission que je me suis fixé. Peu importe si je dois choquer certains. Ma plume est désormais vouée au service de la vérité.

  • Mange bien, ris et aime

Suis-je un épicurien ? En tout cas, j’estime que l’on doit profiter de chaque instant de la vie. Par dessus tout, s’épanouir !

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *