Accueil » Coupe du monde Russie 2018 : « mojna » pour ce billet

📷 Pixabay

Coupe du monde Russie 2018 : « mojna » pour ce billet

Du 14 juin au 15 juillet 2018 se tiendra en Russie la 21e édition de la Coupe du monde de football masculin.

Cette compétition, organisée pour la première fois en 1930 en Uruguay, avait été remportée par le pays organisateur. Depuis, ce tournoi fondé par Jules Rimet, ancien président de la FIFA, n’a cessé d’émouvoir la planète. Voici tout ce qu’il faut savoir avant le coup d’envoi !

Coupe du monde en Russie : c’est parti !

Coupe du monde
📷 Gellinger via Pixabay

Le match d’ouverture de la 21e édition opposera la Russie, pays hôte, et l’Arabie Saoudite jeudi 14 juin à 11h (heure d’Haïti), 17h à Paris, 15h en temps universel.

Les 32 équipes qualifiées et présentes en Russie méritent leur qualification, retrouvez-les toutes ici. Regroupées dans huit poules de quatre équipes, elles vont s’affronter jusqu’au 28 juin. Après les 48 rencontres du premier tour, le périple s’arrêtera pour la moitié d’entre elles et les qualifiés se retrouveront aux huitièmes de finale dès le 30 juin.

Les matchs les plus attendus

Le vendredi 15 juin, le monde assistera au choc ibérique : le Portugal de Cristiano Ronaldo, champion d’Europe en titre, affrontera l’Espagne de Gérard Piqué à Sotchi. Les Bleus débuteront leur phase de groupes face aux « Socceroos », le surnom de la sélection australienne, samedi 16. Les Allemands champions du monde en titre, quant à eux, devront faire leur entrée en lice face aux Mexicains le 17 juin. A noter, le Mexique n’a jamais gagné contre l’Allemagne.

Le Panama, qualifié pour la première fois de son histoire, devra affronter la Belgique, l’Angleterre et la Tunisie dans le groupe G. On passera également au crible les matches du Brésil et de l’Argentine qui sont censés terminer premier de leurs groupes respectifs.

À vos crampons, prêts, marquez !

Parmi les grands noms qui sont supposés créer la magie, citons le portugais Cristiano Ronaldo, l’argentin Lionel Messi et le brésilien Neymar Jr. Il y a aussi le français Antoine Griezmann, l’allemand Mesut Özil et le belge Kevin De Bruyne. Par ailleurs, les finalistes de la Ligue des Champions Sadio Mané (Sénégal) et Mohamed Salah (Egypte) sont des joueurs à suivre.

De 1930 à 2014, 943 matches ont été disputés, enregistrant 2379 buts. Qui pour succéder à James Rodriguez (Colombie) comme meilleur buteur, qui a comptabilisé 6 réalisations en 2014 ? Très certainement, il est trop pour le dire. En tout cas, aucun des grands joueurs d’aujourd’hui ne figure dans le classement des meilleurs buteurs de l’histoire de la Coupe du Monde : pas de Neymar, Messi, Ronaldo ou de Griezmann.

Les nouveautés 2018

Les matches seront disputés dans 12 stades allant de 35 à 81000 places répartis dans différentes villes de Russie. Le ballon de la Coupe du monde FIFA 2018, baptisé Telstar 18, comprend le logo Adidas, celui de la Coupe du monde FIFA 2018 et le nom Telstar, tous dorés.

La mascotte officielle de la coupe du monde est Zabivaka, un loup portant des lunettes oranges.

Coupe du Monde
📷 Stux via Pixabay

Comme innovation, il y aura le spray temporaire pour définir par une ligne droite l’emplacement du mur lors d’un coup franc pour faire respecter les 9,15 mètres réglementaires. La plus grosse « innovation » : l’arbitrage vidéo ! En effet, l’arbitre central pourra faire appel à la vidéo pour :

  1. analyser une action susceptible de valoir un penalty ;
  2. valider ou non un but ;
  3. attribuer ou non un carton rouge ;
  4. corriger une erreur d’identité d’un joueur sanctionné.

Pour la première fois, un quatrième remplacement sera autorisé en cas de prolongation. Aussi, la pause-fraîcheur quand le thermomètre atteint ou dépasse 32 degrés. Une décision qui revient à l’arbitre et qui ne pourra être prise qu’à la 30e et à la 75e minute d’un match.

La Commission des arbitres de la FIFA a nommé 36 arbitres et 63 arbitres assistants officiant dans 46 pays différents pour la Coupe du monde de la FIFA 2018.

Coupe du Monde
📷 Comfreak via Pixabay

En attendant, on s’accroche à son calendrier et à ses pronostics.

Mожно : mojna –> Je peux ?

Cette expression en seulement 5 lettres est presque une forme de politesse ! Quand vous dites можно ça signifie que vous demandez une permission à quelqu’un. C’est typiquement le type de phrases qu’on utilise pour se glisser dans une foule en Russie, par exemple, ou pour passer devant quelqu’un de manière civilisée. Je pensais écrire mon premier billet sur la Coupe du Monde en attendant de lire d’autres billets à MondoMondial ! 😉

Dans un prochain billet, je vous parle de la Mannschaft, mon équipe favorite. Permettez que j’explique mon soutien à la sélection allemande.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *